5 mythes sur le canard

5 mythes sur le canard

Depuis une quinzaine d’années, les produits du canard prennent de plus en plus de place dans l’assiette des consommateurs québécois. Malgré cette popularité croissante, plusieurs mythes demeurent concernant cet animal qui est pourtant élevé pour sa viande et son foie gras depuis plus de 5000 ans. Voici cinq fausses croyances à briser qui vous convaincront peut-être d’insérer le canard à votre menu.

Le canard ne se mange pas cru

Contrairement au poulet, le canard est une volaille qui se mange très bien en tartare. À partir d’un magret de qualité, enlevez le gras avant de tailler la viande en dés fins. Ensuite, assaisonnez le tout selon votre recette préférée. À noter, vous devez prendre les mêmes précautions que pour les autres types de tartare lors de la préparation. Notamment, il est fortement recommandé de servir le tartare la journée où il a été préparé.

Les viandes crues sont reconnues pour offrir une saveur plus douce que lorsqu’elles sont cuites. Il s’agit donc d’une excellente façon de découvrir le goût unique du canard. Pourquoi ne pas essayer également le canard en carpaccio ? C’est simple, rapide et savoureux!

Il est gras le canard

Ce mythe est à la fois vrai et faux. Car bien que le canard possède une peau épaisse et grasse, la chaire demeure peu calorique avec environ 190 calories par 100 grammes. Par ailleurs, si vous tenez à éviter le gras, il est facile de l’éliminer après la cuisson.  De plus, la viande contient beaucoup de fer alors que son gras contient énormément de mono et poly insaturés (oméga 3, 6, et 9) qui sont considérés comme de bons cholestérols.

Enfin, le gras de canard se situe entre le beurre et l’huile d’olive en termes de valeur nutritive. Ce qui veut dire qu’en plus de son goût délicieux, il est un meilleur choix pour la santé que le beurre.

Le canard est un classique de Noël

Certes, le canard peut occuper une place de choix dans les assiettes servies lors de la période des Fêtes. Mais saviez-vous qu’il est également délicieux l’été autour d’un BBQ? En effet, le canard se déguste à merveille en saucisses, en steak, en tournedos et en brochettes. De leur côté, les ailes de canard sont certainement gage de succès lors d’une soirée entre amis.

Vous aimez la randonnée en forêt ? Le pâté de canard au porto ou encore les rillettes de canard au foie gras peuvent facilement entrer dans la boîte à lunch du parfait randonneur.

Le canard n’est pas très tendre

Si votre dernière pièce de canard était plutôt raide, c’est que la cuisson n’était pas optimale. En effet, lorsque le magret (ou la poitrine) du canard est cuit rosée-saignant, il est très tendre. Ce type de cuisson permet de conserver la saveur et la tendreté qui caractérisent cette viande. Également, la viande d’une cuisse de canard servie en confit se détache à la fourchette tellement elle est tendre !

Le canard et le poulet, c’est la même chose

Bien que le canard et le poulet font partie de la catégorie des volailles, leur viande est différente à plusieurs niveaux, dont la couleur. Si les cuisses du canard et du poulet peuvent se ressembler, la poitrine et sa viande rouge s’apparentent davantage à un steak. Surtout, contrairement au canard, on ne peut s’aventurer à manger du poulet cru ou saignant. D’autant plus que le goût du canard est nettement supérieur!

Vous n’êtes pas convaincu ? Goûtez par vous-même! Attention, les produits du Canard Goulu risquent de provoquer une dépendance.